encore l’activation musculaire en rebond ou en poussée ont été forgés
par Volodalen. L’approche Volodalen identifie ces préférences et propose
des prises en charge thérapeutiques et des entraînements adaptés à
celle/celui que vous êtes. Volodalen aide des
sportifs professionnels ou amateurs en quêtes de performances et de
santé (prévention des blessures, soins).

On
a longtemps cru qu’il n’existait qu’une bonne technique pour courir,
jouer ou se remettre sur pied. Le temps du
modèle unique est passé. Pour Volodalen, le seul modèle unique c’est
vous. Volodalen fait partie des précurseurs mondiaux dans la capacité à
individualiser la préparation sportive et la prise en charge
thérapeutique au regard des préférences naturelles des
sportifs.

L’entraînement par préférences place l’équilibre “terrien et aérien” au cœur d’une approche qui révolutionne notre
vision du corps en mouvement.

Pour faire simple, il existe 2 grandes familles de motricité : Les Aériens (N) et les Terriens (S)

Les Terriens ont une motricité qui s’enclenche par le bassin, avec une attaque de la course par le talon, des chaines
musculaires adductrices plus fortes et un référentiel visuel terrestre. Leur mode d’expression est plus dans la poussée concentrique, dans les crochets intérieurs, les frappes intérieures du pied…Exemples de terriens : Ben Arfa, Nasri, Ibrahimovic, Matuidi…

Les Aériens ont, eux, une motricité qui s’enclenche par les épaules avec une attaque de la course sur la plante de
pied, des chaines musculaires abductrices plus fortes et référentiel visuel aérien (ciel).

Leur mode d’expression est plus dans le rebond (pliométrie), les crochets extérieurs, les frappes coup de pied. Exemple
d’Aériens : Cristiano Ronaldo, Messi, Bale, Mandanda…

Il est aussi remarquable de voir que chaque motricité est reliée à un type de personnalité (MBTI). La façon dont je bouge influence la façon dont je pense et inversement. 

« 192 types de profil selon plusieurs 

critères moteurs et psychologiques »

On référence environ 192 types de profil selon plusieurs critères moteurs et psychologiques, sans parler de tous les apprentissages effectués dans l’histoire de l’athlète qui peut apporter une autre singularité.

L’idée
est juste de remarquer les préférences motrices des personnes, de
cerner un peu leur personnalité afin de proposer des exercices adéquats aux athlètes et en adoptant un dialogue qui lui parle. Par exemple, il ne faut pas s’étonner de voir des tendinites arriver chez des Terriens après des séances de pliométrie haute !

Site internet ActionType :

http://welcome.actiontypes.com/where-we-help/sport/#.WF1tR_nhDX4

Site internet Volodalen :

https://volodalen.com/